L'écriture montre la faiblesse des gens face à la parole.